Fonds de Recherche Fourwaves sur les changements climatiques 🌳

Parce que l'avancement de la recherche nous tiens à coeur. 

Le fonds de recherche

En collaboration avec l'Université de Sherbrooke, nous avons créé le Fonds de Recherche sur le Changement Climatique Fourwaves. Une partie de nos revenus sera directement allouée pour soutenir les étudiants en cycle supérieur se concentrant sur les études liées au changement climatique, favorisant ainsi une innovation et une recherche plus rapides dans ce domaine.

Le fonds de recherche

Le projet

Analyse cinétique et validation d’une technologie électrocatalytique de conversion de gaz de combustion en gaz
de synthèse à faible intensité en carbone.

Par : Véronique Ducharme

Direction : Bruna Rego De Vasconcelos

Le projet

Les gaz de combustion sont des gaz à effet de serre (GES) qui contribuent au réchauffement climatique. Ainsi, une technologie de valorisation de gaz de combustion en gaz de synthèse a été développée au Laboratoire des Technologies de la Biomasse (LTB) en partenariat avec le CNRC. Ce procédé utilise de l’électricité renouvelable, un catalyseur à faible coût et du gaz de combustion à sa source, afin de produire un carburant à faible intensité en carbone. Le procédé à petite échelle a été validé avec du gaz de combustion réel issu d’essence. Or, la cinétique des réactions et le transport de masse sont des mécanismes encore peu connus pour l’équipe. Ce projet vise à mieux comprendre le fonctionnement intrinsèque du procédé et à valider la technologie avec différentes sources de gaz de combustion.

Un plan d’expérience à 3 variables (concentration de CO2, d’eau et intensité du courant) sera d’abord réalisé, suivi de tests sur les installations de partenaires industriels, tels que Séquoia Industries et l’Université de Sherbrooke, ayant des gaz de combustion issus de biomasse (Séquoia) et de diesel (UdS). Ensuite, un modèle numérique décrivant le comportement du procédé sera produit à partir des données de ces tests et les limitations associées aux différentes industries pourront être identifiées.

Applications

La future mise à l’échelle de ce procédé et son adaptation à diverses industries émettrices de GES pourrait permettre une voie potentielle de décarbonation qui rapprocherait le Québec de l’atteinte de ses objectifs de réduction de GES.

Applications